image description
Rappelez moi
+33 (0)4 73 93 12 12
être rappelé

Webinar SMO : Construire une stratégie réseaux sociaux

Article publié le 3 septembre 2020, 9 h 55 min


Webinar SMO : Construire une stratégie réseaux sociaux

Dans ce nouveau webinar REBOOT organisé par l’agence PERISCOPE CREATIONS, nous abordons le cas des réseaux sociaux et plus particulièrement leur place durant le confinement et dans le monde d’après cette période d’isolation. De nouvelles habitudes sont nées suite à cette période de Coronavirus et il convient aujourd’hui, comme hier, de structurer sa stratégie sociale en conséquence. Grâce à ce webinar SMO en vidéo, découvrez en 5 points comment parvenir à gérer intelligemment ses réseaux sociaux et construire un discours social media en accord avec les tendances et les fonctionnalités à disposition. Les premiers pas vers le quotidien d’un vrai community manager.

Notre dépendance et addiction aux réseaux sociaux

C’est un fait, nous pouvons le constater dans de nombreuses situations du quotidien, nous sommes accros aux réseaux sociaux. Sur mobile principalement, mais aussi sur desktop, nous nous connectons des heures entières, par fractionnement généralement, pour établir du lien et partager sur ces différentes plateformes. Mais pourquoi alors avons nous massivement développé cette dépendance aux réseaux sociaux ?

Nous passons autant de temps sur les différents réseaux car cela flatte notre réputation. Via les likes, les partages, les commentaires, nous nous voyons validés par nos proches et cela active un processus de récompense, lié également à la dépendance. Bien évidemment, avec le confinement, les distractions étaient bien plus rares, le lien humain également et les réseaux sociaux ont pris le rôle d’exutoires mais ont aussi été des moyens de se sentir moins seuls.  Cette période d’isolation a donc exacerbé ces comportements de dépendance. Le nombre d’utilisateurs et le temps passé (+58% chez les 16-24 ans) sur ces plateformes a explosé. Il est donc plus que jamais nécessaire de travailler sa stratégie sociale puisque c’est un lien avec le consommateur qui ne fait que se renforcer, même lors de catastrophes comme celle que nous vivons.

Alors détaillons aujourd’hui 5 points cruciaux pour établir une stratégie SMO cohérente et efficace.

Définir sa ligne éditoriale

Développer une stratégie éditoriale pour les réseaux sociaux est indispensable, tout comme elle l’est pour un site web. Il est d’ailleurs conseillé de se positionner sur la même base que celle créée pour le site corporate afin de décliner celle des autres plateformes en ligne. La stratégie édito SMO va permettre de :

  • Construire une unité de ton c’est à dire ancrer son discours et choisir un champ lexical cohérent en fonction de sa cible(exemple : utilise le tu ou le vous, se servir des smileys ou pas, etc.)
  • Définir une unité graphique afin d’être facilement repéré dans le flot d’information des feeds des différents réseaux sociaux.
  • Opter pour des messages clairs et choisir des formulations et un vocabulaire clairs en fonction de sa cible.
  • Calibrer le discours. Pour cela, choisir un message qui a de l’impact, s’assurer de sa compréhension et faire attention au support et au format utilisés en fonction de la plateforme.

Afin de créer une ligne éditoriale efficace et personnalisée, il est aussi indispensable d’adapter son discours en fonction du réseau social et des fonctionnalités et codes qui lui sont propres. Ainsi, vous n’exprimerez pas la même idée de la même manière selon la plateforme :

  • Sur Facebook, le ton est conversationnel et convivial, on dira donc : J’aime les macarons
  • Sur Twitter, le ton est au débat, au storytelling et offre une grande place au live, on dira donc : @OmarSy a acheté des #macarons
  • Sur Instagram, le ton est émotionnel et laisse place à l’esthétisme des visuels, on dira donc : Vous avez vu ma photo de macarons ?
  • Sur Snapchat, le ton est décomplexé et laisse place à la spontanéité des visuels, on dira donc : 10 secondes pour me voir manger des macarons
  • Sur YouTube, le ton est authentique et divertissant, on dira donc : Regardez-moi manger des macarons
  • Sur Pinterest, le ton est inspirationnel et attractif, on dira donc : Faîtes des recettes originales avec des macarons
  • Sur LinkedIn, le ton est professionnel et sérieux, on dira donc : Je suis spécialiste en macarons

Enfin, lorsque vous vous exprimez sur les réseaux sociaux, gardez à l’esprit que vous n’êtes pas là simplement pour faire votre promotion mais aussi, et surtout, pour créer du lien avec votre communauté. Des posts de type publicitaire à répétition ne seront pas bien accueillis et feront fuir votre audience : vous devez donc varier votre discours et parler à des individus et non des clients. Pour cela, il est conseillé de parler d’autre chose que de vous, votre produit, votre service. Pourquoi ne pas parler de ceux qui vous écoutent par exemple ? Le bon équilibre est de parler de vous 20% du temps et d’autres thématiques (qui gardent tout de même un lien étroit avec votre univers), 80% du temps.

Sélectionner des réseaux sociaux adaptés à votre cible

Il n’est pas nécessaire d’être présent sur tous les réseaux sociaux. Cela est bien trop chronophage et le fait de délaisser une page ou un profil déjà ouvert pourrait vous desservir.  Choisissez donc vos réseaux sociaux de prédilection en fonction de votre public, son âge et ses habitudes de communication. Décortiquons ensemble les caractéristiques des réseaux les plus importants afin d’orienter votre choix.

A qui on parle sur Facebook ?

Sur Facebook, le public est principalement féminin et englobe aussi bien les jeunes adultes que les plus âgés. C’est le réseau social le plus important pour les entreprises car il est devenu une référence et rassemble une communauté particulièrement éclectique.

A qui on parle sur Instagram ?

Sur Instagram, le public est principalement féminin, a entre 16 et 30 ans et vit davantage en ville qu’à la campagne. C’est un réseau social visuel basé sur la glamourisation et sur le partage de l’instant présent. Il servira surtout aux entreprises proposant un produit de la vie du quotidien ou qui fait rêver comme le tourisme. C’est le repère des influenceurs et offre donc un levier de marketing d’influence prédominant.

A qui on parle sur Twitter ?

Sur Twitter, le public est principalement masculin et se situe entre 20 et 40 ans. C’est un réseau social de débat, de conversation où les entreprises peuvent prendre part à la discussion. Il sera dont particulièrement adapté pour les entreprises et associations au cœur de l’actualité.

A qui on parle sur LinkedIn ?

Sur LinkedIn, le public est aussi bien masculin que féminin et cible majoritairement les personnes entre 25 et 60 ans, soit celles en activité professionnelle, souvent ayant un cursus post-bac. C’est un réseau social utilisé en semaine qui servira à renforcer son image corporate interne, à recruter de nouveaux talents mais aussi à développer son marché BtoB.

A qui on parle sur YouTube ?

Sur YouTube, le public est davantage masculin que féminin et cible majoritairement les jeunes entre 14 et 35 ans. L’utilisateur va principalement regarder YouTube sur son mobile et consommer du contenu pratique ou divertissant. Sur ce média aussi, le marketing d’influence est un levier décisif.

A qui on parle sur Pinterest ?

Sur Pinterest, le public est relativement féminin et a entre 18 et 50 ans. L’audience utilise ce réseau pour trouver l’inspiration pour des recettes, la mode, le maquillage, la beauté ou encore les activités manuelles.

A qui on parle sur TikTok ?

Sur TikTok, le public est davantage féminin et très jeune : entre 16 et 24 ans. Entre sketchs courts et danses challenge, ce réseau est aussi un vivier important du marketing d’influence.

Choisir des formats adaptés

Varier le contenu de ses posts et parler d’autre chose que de son produit peut sembler difficile sur la durée, mais avec un peu d’inspiration et quelques connaissances graphiques, il est possible de se démarquer tout en marquant les esprits. Pour cela, n’hésitez pas à :

  • Cultiver la bonne humeur avec des messages positifs et des visuels joyeux.
  • Etre créatifs : utilisez les codes et fonctionnalités des réseaux, jouez avec la saisonnalité et les marronniers. Emojis, Gifs et autres memes sont vos alliés.
  • Jouez avec les formats : carrousel, mosaïque, vidéos, etc. Vous pouvez faire passer vos messages en sortant du lot et surtout en attirant l’œil au sein du feed de vos utilisateurs.
  • Jouez avec votre communauté : l’interaction est la clé pour fidéliser et engager votre audience. Incitez à la participation par commentaire, faites des sondages, parlez à vos lecteurs ! Ils vous représentent et font votre image : misez sur l’humain avant tout. Rébus, concours, questions, montages permettent d’ouvrir la discussion.
  • Montrez-vous : humanisez votre marque et faites honneur à vos équipes. Rendez visible le fonctionnement de votre entreprise, le métier de chacun et l’implication globale.
  • Racontez-vous et montrez les coulisses : faire découvrir l’envers du décor permet de créer plus de proximité avec votre communauté et d’accentuer l’aspect humain de votre marque.
  • Saisissez les bonnes occasions : événement sportif, actualité, people, vous pouvez réagir à toutes sortes de news pour faire partie du buzz et gagner en visibilité. Cela vous permet de vous inclure au quotidien de vos lecteurs et de diversifier votre discours tout en jouant sur l’humour ou l’engagement.
  • Créez le dialogue : réagissez aux posts de votre communauté et posez-leur des questions. Le lien ne doit pas être unilatéral, le partage est essentiel sur ce type de plateformes.
  • Valorisez votre communauté : utilisez la curation de contenu pour mettre en avant leurs photos en lien avec votre produit ou service.
  • N’oubliez pas les stories : sur Instagram, Facebook, YouTube, LinkedIn et encore plus. C’est un format éphémère très apprécié qui vous permet d’être présent plus souvent, sans spammer le feed de vos abonnés. Elles peuvent êtres très travaillées ou plus spontanées. Idéal pour montrer les backstage d’un événement, d’un projet, d’un lieu de travail.
  • Communiquez indirectement sur votre produit ou service, par exemple grâce au marketing d’influence (notamment sur Instagram, TikTok ou YouTube). Soyez vifs et guettes les nouveaux formats à la mode, les tendances comme les challenges TikTok pour lancer le vôtre.

Modération et réponse à sa communauté

L’animation et la gestion de communauté ne se cantonnent pas à quelques likes et à des réponses au hasard à certains commentaires. De nombreuses règles doivent être respectées afin d’assurer une relation apaisée et une communication adaptée. Savoir réagir aux attaques ou aux diverses expressions de mécontentement sont autant de défi à relever pour préserver une bonne e-réputation. Voici quelques pistes :

  • Ne jamais supprimer un commentaire : sauf en cas d’insultes, d’autopromotion ou de messages à caractère pornographique, raciste, etc. Effacer un commentaire c’est briser la transparence de l’entreprise et censurer sa communauté : les répercussions et le boycott peuvent être fatals.
  • Répondre à tous les commentaires, DM, avis : le dialogue est primordial et rester muet ne fera que faire grossir le scandale ou les rumeurs. Il est aussi indispensable de réagir aux compliments et témoignages de satisfaction afin de montrer sa reconnaissance.
  • S’excuser et être à l’écoute : faute avouée est à moitié pardonnée. Vous n’êtes pas là pour faire la leçon en cas de problème, vous devez faire preuve d’empathie et tenter de trouver une solution qui satisfera toutes les parties prenantes.
  • En cas de problème, régler le problème en message privé : il est essentiel de limiter les esclandres publiques et de contenir les réactions négatives étalées aux yeux de tous. Pour cela, vous devez répondre aux commentaires et avis pour rediriger les personnes vers les messages privés, leur assurant ainsi un suivi plus personnalisé. Vous pourrez plus facilement explorer le problème pour trouver une solution et éventuellement faire un geste commercial sans que toute votre communauté vous réclame la même attention.
  • Faire preuve d’humour mais pas de sarcasme : l’humour est un très bon facteur de communication. Toutefois, ne mettez pas le feu aux poudres en tentant des blagues qui peuvent mal tourner.

Les nouveaux usages des réseaux sociaux suite au confinement

Comme nous l’avons déjà énoncé, le confinement a exacerbé le comportement dépendant aux réseaux sociaux. Afin de pallier la distanciation sociale, les réseaux sociaux ont servi de moyen de communication privilégié. En ce sens, les chiffres témoignent d’une hausse drastique de leur utilisation.

  • Explosion des services de messagerie comme Messenger, Zoom, WhatsApp : +40% d’utilisation.
  • 2 milliards d’utilisateurs actifs sur YouTube : le média affirme son rôle de nouvelle télévision.
  • Boom des lives Instagram et de Twitch : +300 000 viewers pour la plateforme.
  • +23% d’utilisateurs actifs quotidiens pour Twitter.
  • +315 millions de téléchargements pour TikTok.

Pendant et après le confinement, les marques ont dû adapter leur communication à la situation afin de répondre aux besoins réels de leur communauté. Pour la plupart, l’enjeu était de rassurer et d’expliquer : expliquer la marche à suivre pour continuer à profiter du service ou du produit en question, rassurer sur sa disponibilité et sur la réactivité de la marque face au ralentissement économique et logistique national. Il fallait aussi montrer ses capacités d’adaptation et proposer des sources d’inspiration à son audience. Par exemple : des astuces déco pour le confinement, des entraînements sportifs adaptés aux petits espaces, etc. Enfin, les marques ont dû montrer leur engagement face à cette crise sanitaire mondiale. Engagement auprès de leurs employés, auprès du personnel de santé, engagement au respect des règles gouvernementales mais aussi engagement envers leur communauté. Cette période a permis de puiser dans les valeurs de soutien qui avait pu être oubliées auparavant.

Ce que le confinement a changé en termes de community management

Si le confinement a engendré une hausse significative de l’utilisation des réseaux sociaux, elle a également entamé une mutation des comportements et des attentes des utilisateurs. Les idéaux esthétiques et marketing font place au lien humain en priorité. De nouvelles fonctionnalités de partage ont vu le jour comme le co-watching sur Instagram. Le besoin d’interaction et de distraction a développé une consommation de contenus plus ludiques comme les lives, les stream, les challenges TikTok. Enfin, les réseaux sociaux ont permis, suite au confinement, de faire entendre la voix de tous. Ces médias sont devenus un moyen de manifester son soutien à l’heure où les rassemblements ne sont plus possibles, comme par exemple lors du mouvement #blackouttuesday.

Finalement, le confinement et la crise du Covid-19 ont simplement redonné aux réseaux sociaux leur intérêt premier c’est à dire de connecter les personnes entre elles, incluant aujourd’hui les marques et entreprises, leur permettant de s’exprimer et de partager.

Cette conférence SMO vous a séduit et vous souhaitez en savoir plus ? Besoin d’un accompagnement en Community management pour faire face aux nouveaux enjeux résultants de la période de COVID-19 ?

Nos community managers sont là pour vous aider dans votre stratégie : contactez-nous via le formulaire de contact Referencement-manuel.com.



Autres articles

Revue de Presse Marketing Digital 10/2019

Découvrez notre revue de presse du Marketing Digital d'Octobre 2019



VOUS SOUHAITEZ ECHANGER SUR VOTRE PROJET ?

DISCUTONS-EN !

* Champs obligatoires

Agence Referencement-Manuel.com

Paris
Paris 33 Rue La Fayette     |     75009 Paris
01 87 39 00 08
Auvergne
Auvergne 8 rue Georges Besse     |     63000 Auvergne
04 73 92 35 75