Comment faire un
audit SEO en 2023 ?

#1 : auditer le
contenu du site

La clé du succès est d'avoir un
contenu de qualité, unique et bien
structuré. Répondre à un besoin des
utilisateurs mieux que les autres sites
est la meilleure manière d'obtenir une
meilleure position moyenne.

#2 : auditer le socle
technique du site

Vous devez vérifier que le site
respecte les bonnes pratiques de
développement web : pagination,
pas de duplicate content, pas de
spider trap...

Cela comprend également la
vérification de la rapidité de
chargement des pages, de la
présence de codes erreur et de
l'utilisation de balises de titre et de
méta-description optimisées.
L'outil à utiliser : OnCrawl

#3 : auditer la
popularité du site

La popularité d'un site est en
partie liée à la qualité des liens
obtenus de la part d'autres sites.
Le netlinking (ou "link building")
consiste à obtenir des liens retour
depuis d'autres sites web. Ces
liens sont considérés comme des
"votes de confiance". Vous devez
donc vérifier la présence de liens
de qualité pointant vers le site,
ainsi que la stratégie de netlinking
mise en place.
L'outil à utiliser : Majestic SEO

#4 : auditer l'UX du site

L'expérience utilisateur (UX) est
devenue un facteur de ranking de
plus en plus important pour les
moteurs de recherche, d'ailleurs
nous parlons aujourd'hui de SXO
et non plus seulement de SEO.
Vous devez donc vous assurer
que le site est facile à naviguer,
que les pages se chargent
rapidement et que le contenu est
facile à lire et à comprendre pour
les utilisateurs.
L'outil à utiliser : Hotjar